Chez the Collection, nous adorons collaborer avec des designers talentueux. Marina Vandel, diplômée de l’Ecole des Beaux-Arts de Saint-Etienne (ESADSE) est une jeune illustratrice française de grand talent. Elle à créé des projets pour Fragnonard, Anthropology, The Little Fashion Gallery, John Derian et ses illustrations ont été présentées dans de nombreux magazines.

Pour the Collection Editions, elle à créé cinq différents panneaux de papier –

Ma BIBLIOTHEQUE_513

Ma Bibliothèque

MesLivres513

Mes Livres

'Ma-cuisine513

Ma Cuisine

Jardin d'hiver_513

Jardin d’Hiver

Cabinet de Curiosités par Marina Vandel pour the Collection_513

Cabinet de curiosités

Poétique, douce et colorée, elle fait partie de la liste de nos produits préférés. Pour continuer notre série de entretiens de Q&R avec des designers, nous avons rendu une petite visite à Marina. Qu’est-ce qui vous a donné envie de travailler dans ce domaine ?

Une exposition du peintre David Hockney que j’ai eu la chance de voir au centre Pompidou en 1997. J’avais 15 ans mais j’ai été littéralement happée et émue par l’utilisation de la couleur. Comme je prenais déjà des cours de dessin et peinture depuis mes 11 ans, cette vision n’a fait que conforter mon envie d’immersion dans ce milieu. Elle a été l’élément déclencheur.

Parlez-nous de la manière selon laquelle vous travaillez sur un nouveau produit ou une collection.

Je reçois un brief la plupart du temps par mail. Je prends du temps pour ne pas tout de suite partir dans une recherche internet. J’essaie de faire mijoter les idées, les directions…

Je dessine rapidement pour mettre les choses en place, j’écris aussi pour les rendre plus claires. Une fois cette première partie du travail réalisée, je regarde dans des livres, ou sur internet.

J’ai un dossier « idées » dans lequel j’y range des images qui m’inspirent. Elles viennent d’univers différents, ça peut être une jolie photo de cuisine, une couleur de vêtements repéré sur la veste d’un créateur de mode, de planches de dessin scientifique, des tableaux… puis je me mets au travail.

Si le brief est bien fait et l’envie du client bien définie, le travail avance rapidement car j’arrive à bien cerner l’univers dans lequel je dois me plonger. Quand je bloque sur un sujet, il suffit d’en parler pour trouver des idées.

Qu’est qui est pour vous une parfaite journée de travail ?

J’arrive en vélo à l’atelier. D’une manière générale je suis plus productive le matin. Je suis organisée, le rétro planning est dans ma tête et je n’aime pas être prise au dépourvu par le temps. J’en profite pour mettre mes idées en place, répondre aux mails, faire de la « veille ».

On déjeune ensemble avec mes collègues, à l’atelier. J’aime sentir que j’ai du temps devant moi. L’après midi je travaille en confiance, bordée par des rails que je crée pour chaque projet.

Marina Vandel513

Où travaillez-vous et comment est-ce ?

J’ai longtemps travaillé de chez moi : c’était très dur à gérer, je me réveillais la tête dans mon ordinateur, ce n’était pas possible il n’y avait pas de coupure !

Depuis 1 ans je partage un atelier avec d’autres graphistes, illustrateurs et sérigraphies. Nous sommes 14 mais ce n’est pas une colonie de vacances. Chacun a son espace de travail défini, il y a une cuisine en commun. Je suis dans un open space avec 4 autres personnes.

C’est une grande pièce, la lumière y est constante comme dans les ateliers des peintres ! L’ambiance est studieuse, le plus dur peut-être est de se mettre d’accord sur ce qu’on écoute. On a des périodes. En ce moment j’écouterais bien France Musique toute la journée mais je ne suis pas toute seule.

IMG1316_513

Est que votre maison ressemble à votre travail ?  Est-ce que l’on trouve vos propres créations chez vous ?

Apparemment ma cheminée me ressemble ! Elle rassemble des images, des plantes grasses, des petits animaux en céramique. C’est un concentré des choses que j’aime, elle a un côté « moodboard » nature morte / composition / chic qu’on retrouve dans certains de mes dessins.

IMG1284_513

Sinon je ne suis pas pour faire un musée de moi chez moi ! Mes dessins sont dans des boîtes ou je les offre à mon entourage. Sur mes murs c’est très sommaire, j’ai 1 affiche d’un collage d’Yves Saint Laurent sur laquelle il est écrit « LOVE 1982 » et des cadres avec des papillons.

IMG1300_513

C’est peut-être paradoxal pour quelqu’un qui fait ce métier mais j’aime bien avoir des murs blancs. Laisser mes yeux au repos. J’ai toute la journée tellement d’images qui défilent, que c’est primordial pour moi de laisser des espaces vides.

Quels sont les gens qui vous ont inspiré ou quelles créations vous ont inspiré ?

Elizabeth Peyton, David Hockney, Sempé, Jean-Philippe Delhomme, Charlotte Perriand.

Quelles sont vos 3 magasins favoris (à Paris ou ailleurs) ?

Astier de Villate (rue St Honoré), Anthropologie (Broadway), les jardineries et les épiceries (type G.Detou ou Bahadourian)

Quel est l’objet qui est le plus précieux pour vous et pourquoi ? IMG1288_513

J’ai quelques vestes mi-saison à motifs de tapisserie qui me rendent dingues, je me sens bien, je me sens moi ! J’aime beaucoup la vaisselle et les jolis tissus. J’aime ce qui fait allusion au confort d’un intérieur, des objets ou tissus simples mais choisis.

IMG1286_513

IMG1280_513

Quels sont vos livres favoris/blogs/musiques en ce moment ?

Je viens de lire « Rosa candida » l’histoire d’un jeune apprenti horticulteur qui découvre la paternité. Je lis « Olympe de Gouges », la vie en bande dessinée de la femme qui a écrit la déclaration des droits de la femme et de la citoyenne. Par les auteurs de « Kiki de Montparnasse » tous deux chez Casterman.

Je suis fascinée par les vies de femmes au tempérament et conviction fortes. J’ai enfin vu «L’œil doit voyager » de Diana Vreeland : un régal. « Ma vie » d’Isadora Duncan et « Une vie de création » par Charlotte Perriand sont des exemples de récits que j’affectionne beaucoup !

Les blogs : Patternity, The Cool Hunter, Another Magazine

La musique : mon copain est une encyclopédie du rap, donc j’en écoute et je découvre plein de choses. Mais j’aime beaucoup la musique classique aussi. Saint Saens et les suites pour violoncelles de Bach.

Si Marina Vandel était un aliment / une recette, quelle en serait le goût?

Le poulet coco ! J’aime les plats simples mais relevés et goûtus, qui osent les mélanges ! Je n’ai peur du sucré/salé.

Est ce que le verre de Marina Vandel est à moitié plein ou à moitié vide ?

D’après mon entourage : à moitié plein !

De nouveaux projets excitant pour Marina Vandel ?

Oui ! Mais difficile d’en parler tant que ce n’est pas publié / sorti / en vente en boutique…

Merci Marina! Marina Vandel pour the Collection Editions disponible ici!

Retour à la page d'accueil